Arrivée de Lyne Valentino en tant que responsable recherche auprès des associations à la Fondation Maladies Rares

Publié le 11/02/19

Lyne Valentino a pris ses fonctions de responsable recherche auprès des associations à la Fondation Maladies Rares en janvier 2019. Présentations…

Alliance : Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Lyne Valentino : Je suis biologiste scientifique de formation. J’ai réalisé des travaux de thèse à l’INSERM dans le domaine de la cancérologie. Je suis aussi pharmacien et j’ai été impliqué dans le développement d’action d’éducation thérapeutique en interface entre la ville et l’hôpital.

Ces huit dernières années, j’ai accompagné l’Union nationale des associations France Alzheimer dans le développement de ses actions scientifiques.

 

Alliance : Quel va être ton rôle auprès des associations ?

LV : J’ai rejoint la Fondation au mois de Janvier. Ma principale mission sera de soutenir les associations dans la structuration de leurs actions en faveur de la recherche en m’appuyant sur l’expertise de la Fondation. En effet, la Fondation est au cœur de l’écosystème de la recherche et de l’innovation dans le domaine de la recherche sur les maladies rares. En collaboration étroite avec l’Alliance Maladies rares, il s’agira de trouver les meilleures réponses aux besoins des associations qui souhaitent s’investir dans la recherche.

 

Alliance : Qu’est-ce qui t’a motivée à rejoindre la Fondation Maladies Rares ?

LV : La recherche est aujourd’hui l’objet de tous. Par différents moyens, nous pouvons tous faire avancer la recherche. En rejoignant la Fondation j’espère aider les familles et les personnes malades à soutenir efficacement la recherche pour espérer vaincre plus rapidement plus de maladies rares.